Le diplodocus et la petite Anna, poésie de Jacqueline Held, récitée par Martin.

// octobre 23rd, 2009 // Poésies et lectures à voix hautes

Le diplodocus et la petite Anna

diplodocus

Le diplodocus
prit l’autobus.
Il dit à l’employé qui mangeait :
 » Bon appétit ! »
Et l’employé s’évanouit.
Les vingt places assises
étaient déjà prises.
« Je reviens de loin », dit le diplodocus,
« et j’ai les pieds bien fatigués ».
Mais la petite Anna
fit celle qui ne comprenait pas.
Aussi le diplodocus
-debout dans l’autobus-
mangea la petite Anna.
Moralité :
si tu prends l’autobus
cède ta place au diplodocus.

Poésie de Jacqueline Held

One Response to “Le diplodocus et la petite Anna, poésie de Jacqueline Held, récitée par Martin.”

  1. Cassandra Steffen et Lisa dit :

    Martin, c’est très bien mais il faudrait parler plus fort !

Leave a Reply