Poètes en herbe (expression écrite)

// avril 14th, 2011 // Poésies et lectures à voix hautes

Vous trouverez dans cet article quelques unes des poésies écrites par les élèves de la classe : Luigy, Quentin, Eléonore, Loïc, Léa, Victoria et Manon.

LE RESTAURANT ( de Luigy)

Hier, je suis allé au restaurant,
J’étais vraiment très content !
J’ai pris en dessert une tarte au flan,
Et comme je suis un garçon gourmand
J’ai encore mangé un gâteau croquant.

Mais je me suis cassé une dent !
Alors très inquiet, j’ai dit en hurlant :
– Au secours, au secours maman !
Elle m’a demandé en souriant :
– Mais qu’as-tu donc mon grand ?

Moi, j’ai répondu tout tremblant :
– Je crois que… que j’ai perdu une dent !
C’est là que mon p’tit frère a dit en riant :
– Oui ! Oui ! Regarde je l’ai trouvée ta dent !
– Elle était cachée sous mon gant !

————————————————————————————————————————————

LAURENT (de Quentin)

Ce garçon est marrant, il s’appelle Laurent.
A l’école, il passe tout son temps
Assis sur un banc à lire des romans.

Je trouve qu’il n’est pas méchant !

Souvent quand il joue, il oublie le temps,
Il rêve d’animaux géants,
Grands comme des éléphants !

Alors, il saute, il est souriant !
Moi je sais qu’il n’est pas méchant
Je le trouve marrant !

————————————————————————————————————————————

LA FEE (d’Eléonore)

Cet été,
Quand la chaleur s’est levée,
Apparut une fée
Tenant à la main un bouquet,
C’était du muguet.

Quand elle est arrivée
Je lui ai proposé du thé.
Mais elle a refusé
Car elle devait s’occuper de son bébé
Né en mai dernier.

En partant, elle m’a donné
Un étrange objet,
C’était une poupée
Dont j’avais toujours rêvée.

De nouvelles elle ne m’a jamais données,
Mais c’est une rencontre que jamais je n’oublierai !

————————————————————————————————————————————

IL Y A LONGTEMPS (de Loïc)

Il y a longtemps
Pendant que je te lisais un roman
Tu avais l’air d’être content
Mais j’ai compris que tu étais méfiant.

Il y a longtemps
Quand tu étais avec tes parents
Tu avais l’air d’être content
Mais j’ai compris que tu trouvais qu’ils étaient méchants.

Il y a longtemps
Quand nous étions sur un banc
Tu avais l’air d’être content
Mais j’ai compris que tu restais vigilant.

Il y a longtemps
Pendant que nous étions près de l’étang
Tu avais l’air d’être content
Mais j’ai compris que tu voulais rentrer à l’appartement

Car il était grand temps !

————————————————————————————————————————————

ELLE NE DEMANDE QU’A… (de Léa)

Elle ne demande qu’à être aimée
Dans son coeur enflammé.
Elle ne demande qu’à rêver
D’être une fée bien aimée.

Elle ne demande qu’à s’amuser
Pendant toute une soirée,
Avec ses jouets préférés,
Dans le calme complet,
Pendant juste une soirée !

Elle ne demande qu’à être caressée
Un peu plus haut que ses yeux bleutés.
Elle ne demande qu’à être aimée
Dans son coeur enflammé.

Elle ne demande qu’à être une fille bien aimée.

———————————————————————————————————————————-

UNE PETITE FILLE (de Victoria)

Comme elle était belle
Avec sa robe de dentelle !
Pour tous, c’était un vrai modèle !
Le soir parfois, elle allumait une chandelle
Et chantait d’une jolie voix rebelle.
Les oiseaux venaient se poser près d’elle
Puis repartaient à tire d’aile.

——————————————————————————————————————————

LA PETITE FILLE EN BLANC (de Manon)

Ce matin, en me promenant,
J’ai vu une petite fille vêtue de blanc.
Elle montait un magnifique cheval blanc,
Et avait un air très élégant !

La neige avait tout recouvert de blanc,
Et le paysage avait des reflets d’argent.
L’enfant très douée en chant
Chantait tout en souriant calmement.

2 Responses to “Poètes en herbe (expression écrite)”

  1. Manon dit :

    Coucou ! J’aime bien la poésie de victoria !

  2. Adélie dit :

    Moi aussi !

Leave a Reply